Blason d'Aumont Aubrac

L'AUMONAISE
Amicale des Originaires des communes
du Canton d’AUMONT-AUBRAC (Lozère)

L'Agenda

Les prochaines dates à retenir !

  • 7 août 2018 : Rencontre d'été de la Paroisse Lozérienne de Paris.
  • 8 août 2018 : Remise du Prix du Genêt d'Or et Lozère Estivales à Mende.
    >> En savoir plus
  • 14 août 2018 : Rencontre de l'amitié de L'Aumonaise à Saint-Sauveur de Peyre.
    >> En savoir plus

Banquet 2009

Sous la présidence d’honneur de M. Raymond TREBUCHON, président de la Ligue Auvergnate et du Massif Central.

Dédié au printemps et à la nature, à l’amicalisme et au folklore, le 76ème banquet annuel de l’Aumonaise, samedi 21 mars 2009, à partir de 19h30, dans les salons Hoche, fut un feu d’artifice étincelant de fraternité, de gourmandise, de spectacles folkloriques remarquables et de surprises émouvantes pour une pléiade d’Aumonais de Paris conquis.

On se serait cru à la campagne, grive musicienne, fauvette Pitcou, mésange bleue, pinson des arbres ou alouette Lulu... désignant joliment les tables décorées de fleurs pimpantes et parfumées. La promenade champêtre se poursuivit ainsi jusqu’au dessert découvrant un délicieux champignon des sous-bois...

Après une haie d’honneur à l’arrivée du président d’honneur de la soirée et la traditionnelle cérémonie d’entrée réunissant personnalités et pastourelles, le sémillant animateur M. Thierry BORREL souhaita à tous la bienvenue et annonça le premier passage des deux groupes folkloriques animant le banquet ; d’abord, "La Montagnarde" sous la direction de M. Christian FEL qui captiva l’assemblée par la fougue de ses danses, des "Monts d’Auvergne" au "Tourniquet de Saint-Flour" puis, "la Bourrée de Paris", sous la direction de M. Thierry BORREL qui démontra, elle aussi, ses vrais dons artistiques, de la "Grande Carade" au "Cotillon vert".

Elégante et affable, Madame Cécile ORLIAC, présidente de l’Aumonaise, déploya son dynamisme en saluant une assistance nombreuse dotée de jeunes, "garants de la pérennité de l’Amicale". Elle cita les personnalités : Le Père BOISSIER, aumônier (Paroisse Lozérienne de Paris) ; M. BONICEL, président (Association des Lozériens de Paris) : M. VAYRON, président (Nasbinals) ; Mme MUCEL, président (Le Mont Lozère) ; Mme GREGOIRE, président (Le Val du Gévaudan) ; Mme HERICOURT, déléguée générale au folklore (Ligue Auvergnate) ; Mmes BELLAY, MAGNE, PERROTIN, présidentes d’honneur (Aumonaise) ; M. CELLIER, président (Le Malzieu) ; M. DARDE, président (ASLP) ; M. COUSTOU, président (Saint-Amans) ; M. SEBRIER représentant Fournels ; M. ANDIN, représentant l’amicale des Lozériens du Gard, jumelée avec l’Aumonaise qui, en délégation, s’est rendue à Nîmes le 14 mars dernier pour le banquet annuel ; M. GUIRAL, maire (Saint-Sauveur de Peyre) ; M. MANTRAND, maire (Le Fau de Peyre) ; M. TICHET, président (Les Barrabans) ; Mme VAYSSADE, représentant "Le Bulletin d’Espalion" et Mme CANONGE, représentant "l’Auvergnat de Paris".

Puis, la président de l’Aumonaise appela les gracieuses pastourelles honorant le banquet de leur présence, Mlle Béatrice GRANIER, pastourelle de la Lozère, Mlle Elodie DELONGVERT, pastourelle du Puy de Dôme et 1ère demoiselle d’honneur de la pastourelle de la Ligue Auvergnate et Mlle Marie JUILLARD, pastourelle du Cantal. Toutes trois se présentèrent à l’auditoire et reçurent fleurs et cadeaux.

C’est par de subtils gazouillis d’oiseaux transportant les convives dans une Margeride printanière chère au cœur du président d’honneur, M. TREBUCHON que débuta le portrait du plus "prestigieux des amicalistes", passionné par la nature, "père d’une grande famille de 7 départements au sein de la Ligue Auvergnate, maintenant le cap depuis 30 ans, avec charisme, courage, intelligence et abnégation". Né à Saint-Denis en Margeride, chevalier de la Légion d’Honneur, directeur honoraire de la Banque de France, ancien directeur de l’Inspection Générale du groupe Crédit Agricole, président de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, M. Raymond TREBUCHON a mené de front deux carrières éminentes, professionnelle et amicaliste lui ayant valu plusieurs distinctions méritées. Il a initié de nombreux projets dont la fondation de l’ASLP, la création du Prix du Genêt d’Or et celle du Prix Arverne. L’emblème de la Ligue Auvergnate en émaux, œuvre réalisée par l’artiste Odette RIVIERE présente au banquet, lui fut offert sous les applaudissements tandis que Mme ORLIAC avait une pensée émue pour les amicalistes décédés durant l’année dont M.M. Jean PERRIER et Isidore COMBETTE.

A son tour, M. TREBUCHON prit la parole félicitant vivement Mme ORLIAC pour "son talent de rassembleuse et pour le renouveau brillant de l’Aumonaise" qui bat tous les records, étant la 1ère amicale à avoir eu une présidente avec Mme Lysiane BELLAY suivie par 6 autres femmes présidentes... C’est avec plaisir que M. TREBUCHON remit ensuite la médaille et le diplôme de chevalier du Mérite Amicaliste à Mme Gisèle MAGNE, présidente d’honneur de l’Aumonaise dont le président de la Ligue Auvergnate loua la fidélité et le véritable esprit amicaliste. La récipiendaire remercia chaleureusement la Ligue Auvergnate et son président. Mme ORLIAC expliqua aussi que M.REMIZE, excusé, recevrait le Mérite Amicaliste le 3 août 2009, lors de la Soirée Aumonaise et demanda à Mlle DENOS de présenter le site Internet de l’Aumonaise, nouveau moyen de communication.

"Vive l’Aumonaise ! A l’an que be !" conclut la présidente sous les acclamations.

D’airs de violon interprétés agréablement à chaque table à une tombola fleurie, l’on s’achemina vers une seconde prestation très réussie de "La Bourrée de Paris" et de la "Montagnarde" qui tour à tour ou ensemble enchantèrent l’assistance par la qualité de leurs chorégraphies puis de leurs chants pour "la Bourrée de Paris".

En apothéose : une belle surprise ! Un gâteau d’anniversaire et le "Pays Natal" chanté par "la Bourrée" et tous les convives célébrèrent les 30 ans d’amicalisme de M. TREBUCHON ainsi que les 30 ans de sacerdoce du Père BOISSIER, aumônier de la Paroisse Lozérienne de Paris, un vibrant Ave Maria interprété par Mme Agnès BOUDOU charmant les Aumonais de Paris. Après une copieuse tombola, en point d’orgue à ce superbe banquet, riche en amitié et en émotions, un bal enjoué réunit sur la piste de danse toutes les générations avec le talentueux orchestre d’Arnaud ROUVELLAT.

 


Mentions légales