Blason d'Aumont Aubrac

L'AUMONAISE
Amicale des Originaires des communes
du Canton d’AUMONT-AUBRAC (Lozère)

L'Agenda

Les prochaines dates à retenir !

  • 7 août 2018 : Rencontre d'été de la Paroisse Lozérienne de Paris.
  • 8 août 2018 : Remise du Prix du Genêt d'Or et Lozère Estivales à Mende.
    >> En savoir plus
  • 14 août 2018 : Rencontre de l'amitié de L'Aumonaise à Saint-Sauveur de Peyre.
    >> En savoir plus

Rencontres estivales

Jubilatoires et gratifiantes, les festivités estivales de l’Aumonaise.

C’est en deux temps que les amicalistes aumonais eurent le plaisir des retrouvailles en compagnie de leurs amis lozériens "du pays" durant ce lumineux mois d’août 2008.

Au Fau de Peyre, lundi 4 août 2008, à partir de 19h

La Soirée Aumonaise rassembla quelque 170 convives dans l’accueillant restaurant de la famille TICHIT-BOUCHARINC, aux tables parées de fleurs champêtres et de menus soignés, portant le nom des rivières du canton.

Après la cérémonie d’entrée des personnalités et des pastourelles et les premiers mets délicieux, Pierre REMIZE, animateur affable, annonça la présidente de l’Aumonaise, Cécile ORLIAC qui "avec des yeux pleins de soleil, son sourire et sa gentillesse", fit un charmant discours de bienvenue pour "ce rassemblement dans l’amitié, la joie, l’amour des racines et des coutumes", honoré par la présence de Pierre MOREL A L’HUISSIER, très actif député de la Lozère ; Raymond TREBUCHON (président Ligue Auvergnate) ; tous les maires du canton, Alain ASTRUC (maire et conseiller général du canton d’Aumont-Aubrac) ; Daniel MANTRAND (maire du Fau de Peyre) ; Michel GUIRAL (maire de St-Sauveur de Peyre) ; Emile CHABERT (maire de Ste Colombe de Peyre) ; Denis GRAS, maire de la Chaze de Peyre ; Christian MALAVIELLE (maire de Javols) ; le Père BOISSIER (aumônier depuis 30 ans de la Paroisse Lozérienne de Paris) ; Le Père ASTRUC ; le Père ROBERT (curé d’Aumont-Aubrac) ; Michel DALLE (président Paroisse Lozérienne de Paris) ; Geneviève RICHER-COSTEROUSSE (co-présidente de "Pastres et Pastretos") et Odette RIVIERE, brillante artiste en émaux. Les pastourelles en costume, se présentèrent avec charme : Aurélie PORTAL, pastourelle de la Ligue Auvergnate et de l’Aveyron et Emmanuelle HERMET, pastourelle de la Haute-Loire. Après une pensée émouvante pour le regretté Jean PERRIER, Cécile ORLIAC conclut sur un vibrant : "Que vive l’Aumonaise".

Très applaudi, le député de la Lozère félicita Madame ORLIAC pour sa "grande implication personnelle à l’Aumonaise". Concernant le parc naturel régional sur l’Aubrac, il souhaita la mobilisation de chacun afin de faire "naître un label et valoriser un territoire. MERCI à Cécile ORLIAC pour cette fête d’été record et BRAVO pour le renouveau de l’Aumonaise empreint de générosité, de dévouement, et d’élégance"...

Ce furent les "2 mots de 5 lettres" prononcés par le pdt de la Ligue Auvergnate.

Musicien talentueux, François BOISSONNADE joua à l’accordéon les airs choisis par les convives tandis que Pierre REMIZE les entonnait. Après une généreuse tombola, l’orchestre PERRIER entraîna dans la danse, aumonais de Paris et du "pays" tous unis dans l’euphorie de cette fête réussie.

A St Sauveur de Peyre, vendredi 15 août 2008, à 10h.

Le Père BOISSIER accueillait avec ferveur, dans l’église du village, une nombreuse assistance pour ce "temps de fête et de prières". En présence de Madame la préfète, Françoise DEBAISIEUX ; du sénateur de la Lozère, Jacques BLANC ; du député de la Lozère, Pierre MOREL A L’HUISSIER ; des maires du canton ; de Raymond TREBUCHON (président Ligue Auvergnate) ; de Roger VIDAL (président Veillée d’Auvergne) ; de Cécile ORLIAC (présidente de l’Aumonaise) ; de Betty BEAUCHER (pastourelle de la Lozère) et de toute la famille d’Emile TICHET, fut célébrée une messe recueillie et bien préparée par la chorale de la terre de Peyre, sous la houlette de Roger COULONDRE, consacrée à la mémoire des défunts de l’amicale durant l’année écoulée et à Emile TICHET, pdt d’honneur de l’Aumonaise.

L’hommage à Emile TICHET se poursuivit avec émotion au cimetière où Cécile ORLIAC dévoila une plaque sur sa tombe en reconnaissance de tout son dévouement à l’Aumonaise et à l’amicalisme, en associant son épouse, Simone TICHET, grande artiste.

Raymond TREBUCHON, président de la Ligue Auvergnate, déposa une plaque au nom de la Veillée d’Auvergne et du Massif Central, filiale culturelle de la Ligue dont Emile TICHET fut le président pendant plusieurs années, à partir de 1981, "fier que le plus grand troubadour de l’Auvergne reçoive les hommages des autorités politiques et associatives pour ces actions".

La municipalité de St Sauveur de Peyre, conduite par son maire Michel GUIRAL inaugura la place Emile TICHET, cœur de l’aménagement du village afin de le remercier pour son mandat de maire efficace et apprécié de ses administrés.

Joseph TICHIT, président de "l’Escolo Gabalo" et de "Lou Païs" fit un discours émouvant en occitan avant de dévoiler une plaque en "langue nostre" apposée sur la maison d’Emile TICHET, mestre d’obro du Félibrige, capiscol de l’Escolo Galabo, ancien directeur de Lou Païs... "Aduschat notre ami", conclut-il, pour  "le plus fameux écrivain du Gévaudan qui fut aussi un grand homme".

Après les remerciements chaleureux d’Isabelle LANDREAU-TICHET pour tous ces hommages rendus à son père, se déroula, dans la salle polyvalente, une cérémonie de remise de médailles de vermeil à 3 anciens conseillers municipaux : Louis TROCELLIER, Pierre TRANCHARD et André BRUGERON par Madame La préfète de la Lozère, satisfaite de l’hommage rendu aux anciens, aux élus et à tous ceux qui se sont mobilisés pour célébrer la mémoire d’Emile TICHET.

Tour à tour, le maire de St Sauveur de Peyre, celui d’Aumont-Aubrac : Alain ASTRUC, le sénateur et le député de la Lozère prononcèrent des allocutions empreintes de sensibilité et de gratitude.

Un apéritif et un buffet dinatoire offerts par la municipalité mirent fin à cette matinée riche en émotions, forte de la reconnaissance envers un homme animé par la passion pour son pays, son village, sa langue qui, par ses talents littéraires remarquables, une vie associative très remplie et une vie politique locale compétente, a su rallier autour de lui grâce à sa personnalité rayonnante, de nombreux amis qui ne sont pas prêts de l’oublier.

Merci à Emile TICHET et à l’Aumonaise pour ces 2 rencontres d’été mémorables.

 


Mentions légales